SOINS DENTAIRES AU CABINET DENTAIRE PARIS NORD-DENTINE À PIERREFITTE-SUR-SEINE, EN SEINE-SAINT-DENIS

La douleur dentaire est probablement la cause la plus fréquente d’une prise de rendez-vous chez le chirurgien-dentiste. Les douleurs d’origine dentaire sont réputées être les plus insupportables qui soient. Il s’agit, bien souvent, d’un signal d’alarme qui fait prendre conscience de la nécessité de consulter rapidement, mais, dans certains cas, il s’agit d’une véritable urgence médicale pouvant présenter de graves répercussions sur l’activité au quotidien: impossibilité de poursuivre une activité normale, insomnies, impossibilité de s’alimenter, fatigue extrême, souffrance d’exceptionnelle intensité. Les douleurs d’origine dentaire sont elles-mêmes la résultante d’une cause sous-jacente, que seul un professionnel pourra déterminer avec précision lors de son diagnostic.

La carie et ses conséquences sont une cause non négligeable de ces douleurs.

FACTEURS D’APPARITION DE LA CARIE

Les caries dentaires sont la conjonction de trois facteurs concomitants.

La plaque dentaire: dans la cavité buccale, plus de 60 espèces de bactéries différentes cohabitent. Ce sont elles qui vont participer à la formation de la plaque dentaire. Certaines d’entre elles fabriquent des acides qui peuvent attaquer les tissus minéralisés de la dent et provoquer ainsi l’apparition de la carie. L’hygiène bucco-dentaire est donc le meilleur moyen pour lutter contre ce facteur.
Le terrain: certaines personnes sont plus à même de présenter des caries que d’autres. C’est le cas lorsque l’émail des dents est mince et donc moins résistant aux attaques acides. De la même façon, des dents mal positionnées retiendront plus facilement les aliments et favoriseront la plaque bactérienne. Il y a peu de moyens pour lutter contre ce facteur, hormis les traitements orthodontiques destinés à obtenir un alignement propice à l’hygiène dentaire.
L’alimentation: certains aliments sont riches en acides (jus de fruit, sodas) et concourent à fragiliser les dents en déminéralisant leur émail. D’autres, riches en sucres (bonbons, chips, biscuits apéritifs), sont utilisés par les bactéries qui, en les assimilant, se développent puis les transforment en déchets acides responsables de la déminéralisation de l’émail des dents. Le contrôle de l’alimentation est un moyen facile pour lutter contre ce facteur.

En retirant un seul de ces trois facteurs, les conditions nécessaires à l’apparition de caries ne sont plus réunies.

STADE DE L’ÉVOLUTION DE LA CARIE

Le développement d’une carie nécessite du temps et s’effectue en plusieurs étapes.

L’atteinte de l’email: les acides d’origine bactérienne en sont responsables. Ce processus est complètement indolore et ne peut être visualisé que par le chirurgien-dentiste lors d’un examen dentaire. À ce stade, la carie est encore réversible: les composants de la salive peuvent reminéraliser l’émail.

L’atteinte de la dentine: c’est à ce moment que la dent devient sensible au chaud, au froid, au sucré et aux acides. On parle de « douleur provoquée ». La dentine étant moins minéralisée que l’émail, sa déminéralisation est plus rapide, la carie va donc s’étendre et progresser plus rapidement en profondeur. Le sondage de la cavité révèle une matière caoutchouteuse caractéristique, typique de la déminéralisation de cette couche. À ce stade, la carie peut être traitée par des obturations (amalgames, résines, composites, céramiques) tout en gardant la dent vivante.

L’atteinte de la pulpe: c’est le stade bien connu de la « rage de dent ». La douleur est violente, spontanée et augmente en position allongée. Le seul traitement possible est alors la dévitalisation. Si aucun traitement n’est réalisé, la pulpe va se nécroser petit à petit, jusqu’à la nécrose totale. La douleur cessera alors, laissant croire, à tort, que tout est rentré dans l’ordre.

Dévitalisation: lorsque la carie a atteint un stade avancé, le dentiste doit dévitaliser la dent (pulpectomie), puis obturer les canaux dans lesquels se trouvait la pulpe afin de prévenir une infection bactérienne (obturation canalaire). Dès que les bactéries ont pénétré dans la pulpe, la dent doit être dévitalisée. La dent dévitalisée étant plus fragile, le risque de fracture est accru.

L’atteinte des tissus voisins: les bactéries, qui sont présentes dans l’ensemble de la pulpe, vont progresser vers la pointe de la racine (apex) et atteindre, en la traversant, les tissus environnants (os, desmodonte, gencive). Il se formera ensuite une « infection péri-apicale » (granulome, kyste ou abcès) bien plus douloureuse que la fameuse « rage de dent ». Cette infection pourra s’étendre ensuite aux tissus adjacents, et provoquer une « cellulite » (plus connue sous le nom de « chique »), ou à l’ensemble de l’organisme via les vaisseaux sanguins, et être responsable d’infections distantes (yeux, poumons, cœur, reins, articulations).

PRINCIPALES CAUSES DES CARIES

1. Mauvaise hygiène bucco-dentaire: il est indispensable d’enlever la plaque dentaire au fur et à mesure de sa formation pour garder des dents saines.

2. Consommation excessive de sucres: un apport continu de nutriments permet aux bactéries d’être actives en continu.

3. Fumer: le tabac diminue la vascularisation, ce qui rend moins actives les défenses immunitaires locales, y compris chez les exposés au tabagisme passif des parents.

4. Problème local: hyposialie (manque de salive), pouvant faire suite à une irradiation locale (après une radiothérapie ORL) ; respiration buccale ; mauvaise minéralisation des dents.

5. Maladies générales: diabète sucré, hyperthyroïdie, hyperparathyroïdie, traitement par corticoïdes.

6. Stress: de nombreuses études ont mis en évidence un lien direct entre le stress et le taux de caries.

Symptômes

1

Les douleurs au froid et au sucré signent le plus souvent une carie active ou une dénudation du collet dentaire, qu’il est urgent de faire traiter.

2

Les douleurs au chaud ou à la pression signent généralement une reprise de carie sous une obturation qui a évolué à bas bruit et provoqué la nécrose de la dent concernée.

3

Les dommages visibles: initialement, tache blanche (pas toujours très visible). Une tache marron (plus ou moins foncée) signe une carie ancienne, reminéralisée, qui n’est plus active.

4

Lorsqu’on remarque un « trou » dans la dent, la carie est déjà avancée; la dent risque de devoir être dévitalisée. Consultez rapidement votre dentiste.

Soins dentaires

Orthodontie enfants ou invisible

Parodontologie

Dentisterie esthétique

Soins pour enfants

Implantologie

Installés à Pierrefitte-sur-Seine en Seine-Saint-Denis, nous sommes à proximité de Paris, Saint-Denis, Montmorency, Sarcelles et Montmagny.

Lundi au jeudi de 9h à 19h
Vendredi de 9h à 18h

129 boulevard Jean Mermoz 93380
Pierrefitte-sur-Seine

Tél: 01 48 23 97 44

Email: dentine93@gmail.com

© DENTINE - Cabinet Dentaire Paris Nord

webdesign by: criativo.net